Dans la fumée : La GRC déploie la technologie au front

C.-B.

2017-09-11 14:09 PDT

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) déploie la technologie en première ligne durant les incendies en milieu périurbain.

Depuis le début du mois de juillet, la GRC a mobilisé plus de 4 000 policiers et employés issus des quatre coins de la province pour venir en aide aux milliers de personnes dans les collectivités ayant reçu des ordres et des alertes d’évacuation.

L’étendue de certains incendies qui font rage dans la province ainsi que les conditions météorologiques changeantes font en sorte qu’il est difficile pour la GRC de déterminer à quel moment et à quel endroit les ressources doivent être déployées, de même que le nombre de ressources à déployer dans chaque collectivité afin d’assurer la sécurité publique et de protéger les biens avant, pendant et après les évacuations.

Cependant, grâce aux progrès technologiques récents, la GRC a adopté l’utilisation de deux nouvelles applications informatiques de cartographie qui se sont avérées particulièrement utiles dans les étapes de planification du déploiement de ressources et des évacuations tactiques dans chaque collectivité touchée.

Planifier les évacuations

Les gouvernements locaux (districts régionaux) sont chargés de donner les alertes et les ordres d’évacuation, et d’en déterminer les limites. GeoBC compile ensuite les données sur les limites des alertes et des ordres d’évacuation, puis ajoute les estimations démographiques de chaque limite en fonction du dernier recensement effectué en 2006.

La GRC de la Colombie-Britannique a créé la Carte de planification avancée (CPA), qui rassemble l’alerte d’évacuation et d’autres données fournies par GeoBC ainsi que d’autres renseignements touchant l’incendie comme les conditions météorologiques. La carte affiche également l’emplacement presque en temps réel des incendies détectés par des satellites fournis par le Service des forêts du Département de l’agriculture des États-Unis, les périmètres des incendies fournis par les services de lutte contre les feux de forêt de la Colombie-Britannique, ainsi que la vitesse et la direction du vent fournies par le Service météorologique du Canada.

La CPA affichant le feu d’Elephant Hill et les limites de l’ordre et de l’alerte d’évacuation de Loon Lake.

Selon Robert Schultz, coordonnateur de la géomatique à la GRC en Colombie-Britannique, la CPA aide l’équipe de planification de la GRC à déterminer le nombre de ressources à déployer afin d’aviser le public des ordres d’évacuation et de patrouiller dans les régions évacuées. Elle permet également de visualiser les postes de contrôle de la GRC et des Forces canadiennes qui se trouvent dans les zones incendiées et à proximité de celles-ci. La CPA est accessible à partir des terminaux de données mobiles dans les voitures de police pour permettre aux agents de connaître la situation réelle de l’incendie qui fait rage autour d’eux.

Effectuer les évacuations

L’outil utilisé en première ligne est une application informatique qui affiche des données semblables à celles fournies par la CPA ainsi que des positions GPS, les déplacements du personnel, les zones d’évacuation, les adresses municipales ainsi que les routes et les points d’accès non enregistrés.

Lorsqu’un ordre d’évacuation est donné, la GRC utilise l’outil pour déterminer les endroits à surveiller à l’intérieur des limites de l’évacuation. Les agents notent sur la carte tous les endroits qu’ils ont surveillés, si les gens ont évacué et combien de personnes ont décidé de rester sur place.

L’utilisation conjointe de ces deux outils informatiques a certainement changé les choses sur le plan des évacuations efficaces et sécuritaires des collectivités.
 

Suivez-nous :
Date de modification :