Avant la fumée : le CFRP passe d’un centre de formation à un centre de déploiement et de ressources contre les incendies

C.-B.

2017-08-13 14:18 PDT

Le Centre de formation de la Région du Pacifique (CFRP) de la GRC a été transformé en un centre d’avant et après déploiement dans le cadre des feux de forêt de la Colombie-Britannique. Depuis le commencement de la crise au début de juillet, des centaines de policiers et d’employés de la GRC ont été déployés du CFRP vers des collectivités du centre et du sud-est de la Colombie-Britannique.
 
Situé à Chilliwack, le centre est habituellement une installation de formation multiusage à l’intention des policiers et des employés de même que pour les premiers répondants et le personnel militaire. On y offre plus de 80 cours allant de l’intervention et de la désescalade de crises à de la formation en arrêt de véhicules; un champ de tir pour les armes à feu y est aussi installé.

Les officiers et les employés de la GRC qui quittent le CFRP pour être déployés vers les feux de forêt effectuent une variété de tâches : protection du public dans les diverses collectivités, gestion des points de contrôle et de la circulation, patrouilles de 24 heures, et autres. Des policiers arrivent au CFRP chaque jour pour être informés de la situation des feux de forêt, recevoir leur équipement de sécurité, y compris des respirateurs ajustés pour eux, et prendre place à bord des autobus qui les amèneront vers les secteurs évacués pour remplacer d’autres officiers actuellement en fonctions.

Des policiers de la GRC font ajuster leur respirateur

Des policiers de la GRC rassemblent leur équipement de sécurité et se préparent à monter dans l’autobus pour être déployés divers secteurs où les feux de forêt font rage

Le CFRP est aussi le point d’arrêt des officiers qui quittent leur affectation aux feux de forêt après une rotation. Ils participent alors à une séance d’information à la suite de leur déploiement, et ont droit aux services de mieux-être fournis par des pairs et pour les employés, si nécessaire.

Lors de ces séances d’information de démobilisation, nos policiers nous disent souvent à quel point ils ont trouvé cette expérience positive, et nous font part de leur désir d’y être redéployés. La plupart d’entre eux disent que c’est pour cela qu’ils sont devenus policiers ─ pour aider les gens, et aider les collectivités. C’est très gratifiant d’entendre à quel point ils ont aimé l’expérience, même si ce sont des situations difficiles et sans précédent, de dire l’inspecteur Larry Montgomery, officier responsable, Services de formation, Division E, Centre de formation de la Région du Pacifique.

Des vérifications du bien-être des employés et des programmes d’information en ce domaine sont aussi fournis aux policiers et aux membres du personnel durant le premier déploiement et à leur retour. Nous continuons aussi d’effectuer un contrôle auprès d’eux pendant les mois qui suivent pour nous assurer qu’ils demeurent en bonne santé, souligne le caporal James Lunny, coordonnateur à la santé mentale de la GRC en Colombie-Britannique.

Au fur et à mesure que la crise a perduré, le CFRP est devenu la base de déploiement et le centre de ressources pour tous ceux et celles qui viennent de l’extérieur pour aider à combattre les feux de forêt. Ainsi, le CFRP s’est transformé en port d’attache pour environ 600 pompiers venus de l’Australie et du Mexique.

À leur arrivée, ils s’y installent et s’ajustent au nouveau fuseau horaire pendant les premiers jours tout en participant à des sessions de formation et en se renseignant sur la situation actuelle des incendies. Une fois bien ajustés, ils sont déployés pour aider au service de lutte contre les feux de forêt de la Colombie-Britannique. Ils sont ainsi envoyés dans les divers secteurs pour remplacer les autres pompiers et leur permettre de récupérer et de se reposer.

Des pompiers australiens suivent une session de formation et reçoivent des instructions en vue de leur déploiement

Des pompiers mexicains arrivent au CFRP et suivent une session de formation


Le Centre de formation de la Région du Pacifique de la GRC fonctionne 24 heures sur 24 pour s’assurer de la sécurité de nos officiers et de nos partenaires qui voient à la sécurité de nos collectivités puisque la sécurité du public demeure toujours notre priorité.


 

Suivez-nous :
Date de modification :